En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Espace pédagogique

Choisir les langues anciennes au lycée

Choisir les langues anciennes au lycée

Par EMMANUEL GOLFIN, publié le lundi 3 octobre 2011 12:50 - Mis à jour le mardi 24 janvier 2012 22:37

Avec la réforme de la classe de seconde qui est entrée en vigueur à la rentrée 2010, les élèves ont la possibilité de choisir des enseignements d’exploration et, parmi eux, le latin ou le grec. S’ils choisissent d’autres enseignements d’exploration, ils peuvent toutefois faire du latin ou du grec sous forme d’enseignement facultatif. Enfin pour les élèves qui souhaiteraient poursuivre à la fois le latin et le grec, ils peuvent le faire, en choisissant l’un en enseignement d’exploration et l’autre en enseignement facultatif.

Les élèves sont réunis en un seul groupe de latinistes et un seul groupe d’hellénistes, qu’ils aient fait le choix de l’enseignement d’exploration ou de l’enseignement facultatif.

L’horaire hebdomadaire est de 3 heures pour le latin et de 2 heures pour le grec.

Les deux enseignements sont proposés aux élèves latinistes et hellénistes des collèges mais ils sont également ouverts aux grands débutants, qui n’ont pas étudié ces matières au collège.

Ces enseignements pourront être continués en classe de première et de terminale, quelle que soit la série choisie (L, ES, S), afin d’être présentés au baccalauréat et d’assurer un complément de points non négligeable. Le plus souvent les candidats passent le latin ou le grec en oral facultatif avec un coefficient 3 ; seuls les points excédant 10 sont retenus et sont multipliés par 3, quelle que soit la série.

L’enjeu principal des enseignements des langues et cultures de l’Antiquité est de conduire les élèves à une connaissance des principaux fondements du monde dans lequel ils vivent, et ce dans les domaines les plus divers (lettres, langues, sciences, droit, philosophie, histoire, arts...). Grâce à des comparaisons entre documents anciens et modernes, on met en lumière les notions et les représentations communes à toute l’Europe, on fait découvrir les ponts qui existent entre langues anciennes et langues vivantes.

Dans la société actuelle où nous avons besoin de repères, où posséder une solide culture générale représente un atout, il faut considérer comme une chance, pour les élèves intéressés, de pouvoir encore choisir au lycée Matisse un enseignement de langues et cultures de l’Antiquité – opportunité qui ne se présentera certainement plus dans leur scolarité ultérieure.