En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Espace pédagogique

Le choix de l'allemand comme langue vivante

Le choix de l'allemand comme langue vivante

Par JEAN LOUIS CALVET, publié le vendredi 7 octobre 2011 11:09 - Mis à jour le vendredi 7 octobre 2011 12:17

Face à un déficit important d’informations concernant l’allemand et à une accumulation de préjugés par rapport à cette langue et à son apprentissage, les professeurs d’allemand du lycée tiennent à apporter au moment du choix de la langue vivante, aux élèves, aux parents d’élèves, aux professeurs principaux, aux équipes de direction, et à tous ceux qui se soucient d’orientation, les informations suivantes.

L’allemand est une langue de communication

L’allemand est la première langue maternelle parlée en Europe. Plus de 100 millions d’Européens la parlent.

Des liens étroits entre la France et l’Allemagne

L’Allemagne a des liens privilégiés avec la France dans de très nombreux domaines :

. En politique

Consultations régulières entre les deux pays : conseils des ministres en commun, actions communes en politiques étrangère, dans le domaine de l’écologie.

. Dans le domaine économique

L’Allemagne est la première puissance économique européenne, la troisième du monde, le premier client de la France et la France le premier client de L’Allemagne. Le volume annuel des transactions bilatérales (France - Allemagne) est d’environ 120 milliards d’Euros (pour comparaison : 65 milliards d’Euros pour l’Espagne et l’Amérique du Sud hispanophone confondues). Le premier client étranger de la Région Midi-Pyrénées est encore l’Allemagne. L’allemand fournit donc l’accès au marché du travail des deux partenaires économiques les plus importants de l’Union Européenne.

. Dans le domaine de l’emploi

En moyenne annuelle, les entreprises privées et les administrations sont à la recherche de 50.000 professionnels parlant l’allemand.

. Dans le domaine de l’accueil et des protections sociales

L’Allemagne est le pays européen qui accueille le plus d’étrangers sur son sol, plus de sept millions en moyenne. Elle affiche un paysage syndical puissant, une couverture sociale complète (gratuité des soins).

. Dans le domaine éducatif

La mise en place de la Certification européenne dès 2006 sous la responsabilité du Ministère de l’Education nationale et de la Conférence permanente des Ministres de la Culture des Länder, les sections bi-langues (anglais - allemand), les sections Abi-Bac, les échanges dans les sections professionnelles, le fait que plus de 6 millions de jeunes se soient rencontrés grâce à l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) depuis 1964, la multiplication des bourses B. Sauzay et Voltaire subventionnant les voyages individuels de moyenne et longue durée (de 6 semaines à 6 mois) en Allemagne et en France, témoignent de ces liens privilégiés.

. Dans les domaines culturel et artistique

Les liens anciens et actuels sont très nombreux. Citons, par exemple, pour le théâtre : Goethe, Schiller, Büchner, Brecht ; pour la musique classique : Bach, Mozart, Beethoven, Schumann, Schubert, Wagner, Strauß, Schönberg, Berg ; pour la musique moderne : des groupes Pop comme Rammstein ; pour la peinture : Dürer, Friedrich, Kandinsky, Kirchner, Nolde, Marc, Macke, Ernst ; pour le cinéma : Murnau, Lang, Pabst, Sternberg, Fassbinder, Herzog, Schlöndorff, Wenders, Haneke, Becker (Good bye, Lenin) ; dans le domaine de la pensée et de sa diffusion : Gutemberg, Luther, Kant, Hegel, Marx, Nietzsche, Heidegger, Freud, Jung ; en littérature : Zweig, Kafka, Mann, Böll, Grass, Jelinek (Prix Nobel de littérature 2004) ; dans le domaine des sciences : Kepler (astronomie), Leibniz (maths), Von Humboldt (géographie), Von Liebig, Koch (médecine), Röntgen (radiologie), Hertz (ondes électromagnétiques), Einstein (physique nucléaire), Planck...

. Dans le domaine de l’écologie

L’Allemagne apporte depuis longtemps des solutions innovantes : tri sélectif des déchets, énergies renouvelables (solaire et éolienne, en mer du Nord, par exemple).

. Dans le domaine sportif

Les relations franco-allemandes sont innombrables (cf. Mondial de football 2006).

Difficulté de l’apprentissage ?

L’apprentissage de l’allemand n’est pas aussi difficile qu’il y paraît. Le nombre de mots (lexique) est inférieur à l’anglais, à l’espagnol et au français. Grâce à un système de combinaisons de préverbes, de noms composés, l’allemand engendre des centaines de sens différents. Si le système des marques de cas peut paraître fastidieux, celui de l’expression du temps est facile. L’anglais et l’allemand ayant des origines communes, la progression dans les deux langues s’en trouve renforcée. Des points de grammaire (génitif saxon, verbes irréguliers, etc.) leur sont communs sans oublier le lexique (exemple : la main = die Hand = the hand).

Soleil, grands espaces et qualité de l’accueil

Soleil, grands espaces et qualité de l’accueil ne sont pas l’apanage des pays méditerranéens. L’Allemagne, l’Autriche, la Suisse attirent de nombreux touristes venus du monde entier admirer la beauté intacte de leurs paysages, des falaises de la mer baltique, en passant par la vallée du Rhin ou de la Moselle, jusqu’aux Alpes autrichiennes et suisses.